THE DIGITAL WARS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

THE DIGITAL WARS

Message par agumon le Dim 20 Déc - 13:12

j'adore écrire! j'adore jouer des bourrin!





PROLOGUE: UN COMMENCEMENT QUI COMMENCE MAL


"Il pleuvait, une fille pleurais en baragouinent quelle que chose comme: je l'ais perdue, je l'ais perdue.  
un  compagnon digitale luis dis, avec un léger espoirs dans les yeux:

<<-il faut trouver les derniers digi-sauveurs, eux seul pourras nous sauvais...>>"

CHAPITRE UN: LE RÊVE QUI NE L'EST PAS

un garçon rentras dans une pièce. il se posas lourdement devant sont ordinateur. depuis quelque moins, il écrivais une histoire, sont histoire...

salutation, cher lecteur! je me nomme Alex, et je vais vous raconter mon histoire!


 on aurais pus le qualifier de rêve si il ne se répéter pas chaque nuit. les médecin et les spécialiste n'arrive pas a le nommer...

  il est la, a chaque fois que je ferme les yeux, le rêve que je fait depuis aussi loin que je me souviens...

les deux créature qui se battent, dans un autre monde.

pour parler de moi, je suis un garçon ordinaire, yeux marron, cheveux châtain foncer, jeans gris claire, veste gris, T-short noir, je suis pas le premier de la classe, ni le dernier, je suis pas un pro des stratégie, ni même le pro en EPS, je ne suis pas non plus le master en techno, ni même en français,je ne suis pas d'un grand courage ni même froussard, un mot peux me qualifié NORMALE.

 je suis quelqu'un de normale, mais, c'est sur moi que sa tombe! les dieux se sont dit:
tien tu es normale, paf, du jour au lendemain, tu deviens un héros du guerre, dont tu n'a jamais entendue parler, dont personne ne se souviendra, mais qui sauvera tous le monde!

  j'éditais mon forum, quand je remarque un truc, un sujet qui n'étais pas a la bonne place, je l'ais regarder, et se message apparus:

<<- HEP-ME, JE SUIS BLOQUÉE DANS LE DIGIMONDE, VENET ME SAUVER!>>

je n'avais rien compris. le digimonde été a la base une inventions de Wada Kouji, pas un monde où l'ont peut il y aller comme sa! j'étais dépasser! alors je luis envois:

<<-COMMENT?>>

il me répondit:

<<-CLIQUE ICI!!>>

et c'est se que je fit, mais rien ne se produisis! rien pas de lien, pas de flache lumineux. mais il me répondis:

<<-MERCI!>>

puis il se déconnectas. avec tous sa j'avais oubliée de regarder comment il se nommer.

les message été la, mais pas le nom d'utilisateur!


I-M-P-O-S-I-B-L-E! D'abord le lien sans lien et maintenant un pseudo invisible! sa a ni-queue-ni-tête cette affaire!
 alors j'ais jouer de la base en chantant ceci:


Seul pour éternité
dans la vie comme dans la mort
la solitude me mord
je suis un être condamné

les ombres m'assaillent par centaines
affamées par cette sourde haine

(refrain) je suis un être condamné
à errer comme un damnée
seul pour l'éternité
être jamais aimé

je suis un être condamné
à errer comme un damné
seul pour l'éternité
être jamais aimé

j'aimerais qu'un pêcheur 
me repêche de cette noirceur
de l'espoir dans mon cœur 
je n'ai plus peur

je suis un être condamné
à errer comme un damné
seul pour l'éternité
être jamais aimé

je suis un être condamné
à errer comme un damné
seul pour l'éternité
être jamais aimé

la chanson m'apaisa. je mangea beaucoup, comme d'habitude. je m'allongea sur mon lit. il été dur. je m'en moque. je réfléchie. il y avais deux possibilité pour qu'il n'aille pas de pseudo:

1) il été un hacker/modo est il m'avais fais une blague de très mauvais goût

2)il été vraiment dans le digital-World et la je sais pas se que je viens de faire.



digiduo avais déjà débattu a se sujet. c'été compliquée! mais pas impossible...

je penche pour la première solution. certes, se n'étais pas impossible mais c'est très, très difficile avec la technologie actuels.

je devrais garder la second dans un coin de ma tête.  rien n'aie impossible avec de l'imagination.

CHAPITRE DEUXIÈME: DRÔLE DE VUE


 j'aie ressue une paire de lunette comme Taichi.

elle été noir avec l'élastique blanc. j'aie halluciner!

je pense les mettre a équitation. de toute façon, elle me sert a rien. alors, quand le jour équitation arriva, je l'ais est mise. elle m'aller a la perfection! je vais voir ma monture. elle se nommait Yuki car elle été blanche comme neige, sauf aux bout des oreille qui étais noir.

 elle étais apeurer. elle refusa d'aller dans la cour. elle faillit me ruée dessus, alors je n'insista pas plus.

quelque autre monture réagissais pareille. je me pausa la question. il n'agisses pas comme sa d'habitude, au contraire, il été très volontaire habituellement!

je vais dehors,je met les lunette sur mais yeux et... je voit un tuskmon en pleins milieux de la cours! je retire mes lunette, mais le tuskmon été toujours la! j'avais peur.

il été très grand. je comprenais les chevaux. il ne bouger pas, il me regardait avec un regard qui n'avais rien de gentil. je ne bougeait pas d'un millimètre. je n'avais pas envie de finir dans sont estomac. il disparut  d'un coup, sans laisser de trace, sans bruit ni fumée.

le soir même, il n'y avais pas Le Rêve! mais se refrain:

" un cœur d'humain
main dans la main
géant ou nain
tous la même fin"

j'étaie content, mais pleins de question.

le lendemain, il y avais Dave Garou, il étais blond, les yeux bleus, bagarreur, rancunier, muscler, qui avais essayer de battre se avec moi. je ne sait trot comment, quand il avais essayer de me mettre un coup de point, je prit sont point, glisse derrière luis, et luis fit une clefs-de-bras. il étais a terre, enfin, a genou parterre. sous les yeux de tous, j'étais passer de proie a chasseur, un exploit  dans mon collège. j'avais le droits a:

<<-il est trop fort!!
-comment il a fais sa?
- vous avais vue ses lunette!
-elles sont démodé!>>

oups, j'avais oublier mes lunette! dire que je les porte depuis hier et je me suis déjà familiariser avec! j'ais bien fait de m'habiller en noirs et blanc!!

<<- tu peux me lâcher s'il te plais?>> dit Dave méchamment.

je le libéras. je l'avais oublier! j'étais plus rapide que d'habitude... est-ce bon signe?

le soir même, quelqu'un me suivais.

CHAPITRE TROIS: MYSTÈRE

 j'avais une paire de lunette, vue un digimon, fait un autre rêve que celui d'habitude. je me suis fais suivre, je suis pleins de question et personne pour y répondre! sur mon site, Le Mystérieux, refis sur face:

<<-il te plains mon cadeaux?
-oui!!
- je suis contente.>>
c'est donc une fille.
<<- maintenant, clique ICI!!
- sa vas faire quoi? la dernière fois, tu ma envoiler un truc.
- un nouveaux cadeaux.
- pourquoi un nouveaux cadeaux?
-pour sauver le monde.
-tu te moque de moi, la?
- essaye et tu verras par toi même.>>

je clique et un flache de lumière m'éblouie. un petit objet flot devant moi, je le pris. il était rouge, ovale avec un écran. il avais, en partant des coté, deux dessin jaune en forme de flamme. je le reconnue. c'étaie un digivice, l'objet de tous digi-sauveur. j'étaie dépasser, mais dépasser!  
d'abord les lunette, après un digivice, après quoi? un digimon, peu être? de type feu,comme dans le série?
en hâte, j'essaye d'ouvrir un digi-passage comme dans la série, en vint, quoique je fait, il été en grève. j'été pas content!

CHAPITRE QUATRE: UN RÊVE QUI VIRE AUX CAUCHEMAR



"un ans c'étais passer depuis que j'ais un digivice,une personne m'avais suivie, je fessait plus de sport.
Mystère (c'est comme sa que je l'ais nommait) m'écrivais souvent.
je me suis trouver un passe-temps qui fait le bonheur des plus jeune, quand quelqu'un embêter un  plus jeune que luis, je le tourmenter aussi. mais quand un plus jeune embêter un plus vieux je le laisser faire.

mon site grossissais bien. les jour se ressembler comme deux goutte d'eau. digiduo aux plus grand bonheur d'Émilie, de Demidevimon et de Dareene, avais de plus en plus de monde. les digimon apparaît tous le temps. je n'y fessait pas attention. mon divice réagissais toujours lorsque un digimon apparaisses. j'ais fais un concert a la fin de l'année scolaire avec mon groupe, les "redragon" (red, rouge en anglais, et dragon, donc les dragon rouge).

  tous se bouscula le jour où ELLE arrivas."


ELLE arrivas, elle, la seul fille qui intéresser a moi, ni par mes muscle, ni par mon coté  "je tape sur les grand méchant!!" mais parce que, je suis  le seule a ne pas me moquer d'elle car elle est nouvelle, et donc sans amie.

moi, je m'en moque quel soit nouvelle! elle n'été pas pot-d'colle (la chance! je déteste les pote-d'colle!).

 elle étais, cheveux, yeux noir foncé, peaux blanche. noir et blanche comme moi,elle se nommais  Athéna, comme la déesse de la guerre sage dans la mythologie grec. mes question doublée de volume.

on jouer a un jeux secret, le premier qui découvriras le secret de l'autre. c'est comme si on porter des masques. mon secret, être un digi-sauveur, elle, heu... je sait pas.

des mois entier s'écroula. on été des (faux)-meilleur amis! on se partager des mensonge, des blague, je la protéger.

mais un jour, je luis vola son sac sans me faire voire, et je le fouilla.

il y avais  des fourniture scolaire. j'avais faillie, me faire avoirs par un tours ruser. sont sac, énorme, avais en fait, un mince double font.

je l'ouvrir est découvrir, un petit pistolet avec un silencieux, un taseur, des menotte et une oreillette.

je crois que je vais passer ma vie a être dépasser. c'été bizarre de voir, qu'un rêve réelle pouvais virée au cauchemar réelle. mais maintenant, j'avais moins de question. je prie le tous, cacher le pistolet, le taser et les menotte (il y avais les clefs dessus) sur moi. je cacher les autre dans le double font. j'enfourcha Yuki (oui, j'habit dans le ranch de Yuki), je partit au triple gallo  chez ma pseudo-amie.

il pleuvait des corde, on s'en moque! elle avais des explication a me donner.

elle n'été pas chez elle, elle partit se promenait. sa pseudo-mère me proposa de l'attendre a intérieure, je déclina poliment sa proposition.

vue se que j'ais trouver dans sont sac, je pense que sa mère pourrais mettre du poison dans mon verre. nous galopons, ma monture et moi, au milieux du village pour trouver Athéna. elle été en ville, marcher tranquillement, pour chercher a manger. mon arrivée spectaculaires, luis mis la puce a l'oreille. elle s'arrêta.

je mis pied-a-terre devant elle. nous nous dirigions dans une petit ruelle. alors nous commençons  notre dispute:

<<- depuis quand on vole le sac des fille? dit-elle sur un ton sarcastique
- depuis quand on se promène avec un pistolet dans son sac? je dit, avec le même ton et en braquant le pistolet sur elle.
- tu sais t'en servir? dit-elle en levant les mains
- oui, regard tu vois se pigeons? (je luis tira dessus une fois, la balle le tua.)>>

elle été dépasser. chacun sont tours. elle ne savais pas qui je tirer bien.

<<- je crois que tu me doit des explication.
- toi aussi, où tu as appris a tirer?
- c'est qui questionne! toi tu répond! dit-je.
- pardon, tu veux savoir quoi?
- pourquoi t'as tous une panoplie de choses que l'ont retrouve sur un policier? pourquoi quelqu'un me suivais depuis plus d'un ans? pourquoi  tu est devenue mon pseudo-amie? pourquoi? pourquoi! t'est une espionne? venue pour un pauvre gars comme moi?
-comment t'as eu t'est doute?
-  tu été comme moi, noir est blanc. tu été venue dans mon village. un trous pommés dans tous les sens du terme. on viens presque jamais a Sigoulès. on y pare, on vas autre pare pour briller dans la société. alors j'ais eu des tonne de doute.
- malin. comment ta trouver le double font?
- C'EST MOI QUI QUESTIONNE! (je tir une balle qui luis rafla l'oreille.elle saignas beaucoup mais se n'étais pas grave)
- AÏE! TU N'Y VAS PAS DE MAINS MORT TOI!
- DÉSOLER, MAIS JE VIENS DE DÉCOUVRIR QUE TU ME MENTAIS DEPUIS LE DÉBUT!
- OUI, JE L'AVOUE JE TE MENTAIS DEPUIS LE DÉBUT, MAIS TU ME MENTAIS AUSSI!
- PARCE QUE TU ME MENTAIS ET QUE J'AVAIS DES DOUTE!>>

et sa continua comme sa jusque que l'ont avais l’impression que nos gorge imploser. après on est rentré chacun de sont coté. notre (fausse) relation est mort du jour au lendemains.
nous nous voilons sans nous voire, je m'en moquée mais pas elle. cela la fessait souffrir, elle avais le regard triste. elle ne fessait pas se que, d'habitude elle fessait. elle pleurer pour un oui, pour un non. elle ne rester jamais plus de 10 sec. avec moi.
un jour, je la bloqua dans un coin. je luis demanda:

<<- tu n'as pas répondu a mes  question, pourquoi tu m'espionner? qui est tu? qui ta envoiler?
- laisse moi.
- non, répond a mes question.
- je travaille pour le gouvernement, un projet est devenue fou.
- quel projet?
- sa ne te regarde pas!!
- si, vue que j'ait découvert ton secret et que sa tourne autours de moi.
- tu en sais déjà trop.>>

elle me poussa sur le coté. je la laissais faire. en même temps je savais tous. se projet été le digimonde. il tentais de se libéré du gouvernement. Mystère été un programme.
juste avent qu'Athéna ne regagne la cour de récré je luis dit "merci" tous bas, en luis agrippent le bras. elle rougie un peu.

CHAPITRE 5: LE DIGIMONDE

Le soir du même jour, mon digivice réagissait bizarrement. il biper, briller, vibrer comme je ne sait trop quoi... il été devenue fou! généralement il rester calme, mais la... il me montras un carte de mon village. un point rouge été marquer dans les bois. je prépara Yuki, je partit au triple gallo, et j'arrivas trop tard. le tuskmon du ranch été entrain d'essayer de manger Athéna. j'été étonné! je crias:

<<- LAISSE LA TRANQUILLE ESPÈCE DE LÉZARD!! TA MÈRE ÉTÉ UN NUMEMON PEUT-ETRE? CAR TU LEURS RESSEMBLE!>>

je sais pas si il ma compris mais il se mis as courir furieusement après moi. alors Yuki apeuré, courus comme jamais! je pense que demain, elle feras la grasse mat.

tuskmon, ce géant vert, n'avais pas l'avantage du terrain. il dut déraciner des arbre pour avancer.
avec difficulté, je calmas ma monture. elle courais moins vite, a une allure plus... respectable.

on gardas quand même l'avance. puis, le digimon en avais marre. il fit demi-tour, il allais tué Athéna.

il le fit.

il tua Athéna. pris d'une colère noir, je ne me souviens pas de se qui sait passé, mais une chose est sûr, j'ais venger Athéna.

je me réveilla dans la forêt. elle été dévaster et carboniser comme si il y avais eu une tempête de feu.
 en rentrent. je me mis devant mon ordi, instinctivement, je plaça mon digivice devant mon ordi.

mon ordi réagis immédiatement. sont écran deviens rouge/orange/jaune. puis un flash m'éblouis.

puis je me retrouvas a terre. il y avais de l'herbe. j'ouvris mes yeux, j'étais dans une plains. il y avais quelque rare buisson. il y avais beaucoup de colline. je me regarda. j'étais un digimon, plus précisément un Agumon.

je n'avais ni des ceinture rouge, ni rayure bleu. j'avais par contre, une armure léger (juste un casque, des protèges-mains et tibias) rouge et or. il me suffisais de penser a rentré pour rentré.

quand je fus rentré, j'avait l'impression que ma chambre avait plus de couleur, d'odeur et de... bruit? ma chambre, habituellement sans bruit, avait un de ses bruit! en vérité, c'étais les grillon dehors mais il y avait un de ces bruit! j'avais l'impression qu'il étais tous dans ma chambre! j'allais avoir du mal a dormir ce soir...

"une semaine s'écroula, enchaînent cauchemarde sur cauchemarde. j'ais très vite vue que quand j'allais au digimonde mon corps se reposer. après cette semaine, chaque nuit j'aller au digimonde, je voyageais dans le digimonde.

 j'été sur l'île Data, données en français. le souvenir de la mort d'Athéna m'avais gravement toucher.
on dit que le temps guérie tout les blessure, mensonge. les blessure mental ne guérie pas facilement, parfois même jamais."


se jour ci, je me retrouver dans une forêt. il y avais des panneaux a l'entrés, étant écris en digital, je ne pouvais pas les lire. soudain, je me sentit un peu fatiguer. je regarda autour de moi.

rien.
il y avais un ou plusieurs digimon avec la capacité d'absorbé l'énergie.

woodmon.

se digimon avais la capacité de se cacher pour volée l'énergie des imprudent.

je me mis a attaqué  partout. finalement, je frappa un woodmon. se digimon été un niveau champion. je luis mis le feu grâce a mon "baby flame" il n'y survivas pas. le feu se propageas.

soudain, des arbre se mit a détaler. j'été encore dépasser, mais aussi mort de rire car se spectacle d'arbre qui cour été hilarant.

puis, je sortie a mon tour de la forêt, car je n'ais pas envie de finir en Agumon cuit à point. Serte, le feu est mon élément mais, je n'avais pas envie de mourir stupidement pour une hypothèse dont je n'ais pas encore confirmé.

puis, arrivée dans un clairière, je vit un Cherrymon avec plein de woodmon. ils étais en pleins discutions. ils remarquent ma présence.

j'avais envie de partir très loin ou de rentré sous terre.

je ne bougeai pas car j'étais paralyser par la peur. le cherrymon (aussi connue sous le nom de Jureimon)  décida de me parler:

<<- on ma dit que tu as tuer un woodmon, es-vraie? demanda-t-il d'une voix profonde et lente.
- oui, seigneur Jureimon, dis-je en m'inclinent poliment.
- même si tu est de type feu, ce que tu as fais est un exploit pour un niveau disciple. tu pourras nous être utile.>>

je savais que si je refusai de les aidé, il me tuerait. j'acceptais du les aidé.

il m'expliqua que la forêt été diviser en quatre.il y avais le clans du nord, le clans du sud, le clans de l'est et le clans de l'ouest.

chaque woodmon/cherrymon été dans un de ces clans. ils se disputa depuis toujours  les frontière entre les clans et ils avait tous en tête de devenir le clans le plus fort.

je devais intégré le clan si je voulais participé au prochaine bataille. il y avais que 4 jours ou je devais impérativement regagner le clan. c'étais peu et sur 355/356 jours, je pouvais me montré!

le clan dont je fessait maintenant partie, étais le clan est. on se mis d'accord a se mettre a attaqué le clan nord demain, puis le clan ouest lendemain, puis soumettre le dernier clans le lendemain.

CHAPITRE 6: GUERRE UN: LA GUERRE DE L'AUBE

on décida d'attaqué au petit matin, juste avant que le soleil ne se lève.

chaque woodmon avait une torche allumée, se qui avait pour effets  de  donnée l'imprétion que l'on a beaucoup plus de guerrier.

ils balancèrent leur torche sur le camp ennemie. les guerrier ennemie courais dans tous les sens.

je me déchaînas, frappent, mordent, brûlent tous se qui étais a ma porter.

le jureimon ennemie fit sont apparition.

notre jureimon s'en occupas.

je ne sais pas combien j'en avais battue, mais tous se que je sais c'est que c'été un nombre incroyable pour mon niveaux.

le soleil étais levé depuis un petit moment, quand la guerre se finie. les woodmon ennemie survivent  fur prisonnier, les perte de notre coté étais de 75 victime. j'étais couvert de blessure. je soufrais le martyr mais je me taisais car j'avais fais un massacre. c'étais horrible. il ne mérité pas cela. il étais brave, je ne les oublierais jamais...

maintenant la moitié de la forêt appartenais au clan de l'est.

 
CHAPITRE HUIT: LE VAGABOND


Après avoir aidais le clans de l'est a prendre toute la forêt, on a fêté sa. puis je suis partit autre part. j'était dans une auberge, je mangeais tranquillement un truc qui ressemblais a de la ratatouille. quand j'ais entendu une personne parlais de moi.

<<- je vous l'assure! un agumon avec une armure a battu au moins 500 woodmon en deux ou trois  jour!
- un agumon, tu en est certain? il sont au niveaux disciple non? répondit un autre.
- oui, mais celui la portais une armure! peut-être qu'il est en vérité un champion! répliqua le premier
- comme celui là? dit un troisième
- oui, mais je pense que c'est cet agumon que l'ont parle! et toi l'agumon viens discuter avec nous!>>

je n'avais pas envie de discuter avec eux alors je paillas la note et partie.

<<- et reviens! on veux juste parler avec toi! dit le premier digimon qui parler de moi.
- si tu tien a la vie, je te dirais de me laissais tranquille! répondit-je
- OK, OK ta pas envie de discuter! agumon le vagabond nocturne!>>

et c'est comme ça que se surnom me colla.  le vagabond nocturne m'allais suffisamment  bien, car je voyageais toujours et que la nuit ou au début de l'aube, et puis j'adorais se surnom, il collais bien a ma personnalité.

CHAPITRE 9: FUGUE AU DIGIMONDE

c'étais en fin après-midi, en octobre, a un jour banal ou je ne me serais jamais douter de ce qui allais arrivais, comme quoi, c'est quand on si attente le moins que cela nous tombe dessus,  comme que mon pseudo-amie travaillais pour le gouvernement, ou qu'elle aller mourir, ou que je serais un digi-sauveur et que je me transformerais en un agumon avec un armure et vagabond. c'est la vérité.  croyez-vous que je me douterais de ça?

 Père et Mère allais chercher a manger. Père me mit une énième fois en garde contre tous les truc que l'ont sais déjà. il étais très a cheval sur la sécurité quand il me laissais seul.
il étais vraiment très sympas sinon. Mère l'étais aussi, voir même plus.  je les aimais énormément! finie du blabla, place a la suite!

donc, ils partirent me laissent seul, non je ne vais pas sauter sur mon ordi, de une parce que si ils reviens avant, ben je vais avoir des soucie et pas des petit! il ne me laisseront plus jamais et adieux le Digital World, le nom originel du monde digital! et de deux, au sens littéraire je le casserais le machin! j'ais attendu, attendu, attendu.

les seconde devins des minute, qui devins des heure.

il étais en retard.

je devin très nerveux, il n'étais jamais en retard d'habitude. je devin soudainement inquiet, ils leur est arriver malheurs? ils avais un accident en voiture? ils étais mort au volant? je palis a cette idée, je ne voulais pas envisager cela, mais on écartais pas une hypothèse qui pouvais être vrai.

quelqu'un frappas a la porte, finalement peut-être était-ils en retard, retarder par un futile oublie? j'ouvris la porte et avant même que les personne n'entre, j'avais compris.

il y a des fois ou l'ont déteste avoir raison!

il étais mort.

deux gendarmes se tenais sur le seuil.

le premier dit, la voix grave, trahissent tout la tristesse de la situation:

<<- je suis désoler, vos parent sont mort.>>

le deuxième  pris la parole:

<<- il sont mort lors d'un braquage qui a mal tourné. si cela peut te réconcilier, j'ais abattue ces (*****) (jamais de mot grossier dans un texte pour tous) qui on tuer tes parent. je me nomme Régis Snow, si tu veux me parler, voici ma carte, (il me tendit une petite carte de visite) au faite, tu a un autre adulte responsable cher toi?>>

  sous le choque, je remarquas pas toute de suite qu'il me tendais une carte de visite et qu'il m'avais posé une question. c'est donc trois minute plus tard que je pris la carte et que j'ais bouger ma tête pour dire non.

<<-d'accord! tu ne risque rien si on te laisse tous seul pendant un petit moment? juste le temps de trouver quelqu'un pour te surveiller...

-non, je viens de passais des heure tout seul! et puis si j'ais des problème je vous appelle! c'est simple comme bonjour!>>

et je rajoutas mentalement:

<<- parfais pour ma fugue où  vous ne me retrouverais jamais! désoler Régis, mais je ne veux plus faire partit de la communauté humaine!>>

 après une petit discutions "entre homme" ils partirent et me laissa seul.

je prie l'ordi portable de ma mère, je le transporta jusque dans les box du ranch, je pris Yuki, la mis devant, et ouvris un digi-passage.

CHAPITRE 10: UNE DRÔLE DE RENCONTRE

 nous nous atterrîmes dans un près vert. il y avais une forêt pas loin. je la reconnue illico presto, c'été celle ou j'avais rencontré les woodmon, car un dixième avais disparu, terminer en cendre. il y avais déjà de petit fleur.


j'aller m'en aller quand Yuki, transformé en unimon, se mis a se plaire des douleur de atterrissage, plus  douloureuse pour elle que pour moi, étant donné qu'elle était plus lourd.


nous discutâmes longtemps. mais tu d'un coups, quand la nuit tomber, un cris nous parvînmes.

nous repairons la source et nous décidâmes de nous diriger vers sa provenance. nous restons bouche-bée quand nous vîmes qui avais poussé ce cri.


c'étais une petit fille.

je ne compris pas et même le jours ou j'ais écrire ce-ci, je n'est toujours pas compris pour ELLE  étais humaine.

elle étais attaquer par des gazimon.

normalement, si c'étais un digimon, je l'aurais laissai se faire dépouiller, mais la...

j'ai foncé dans le tas, je tuas tous les gazimon qui me fessai face, certain fuyait le combat. puis je fit face a la gamine. je m'approchas en fessant mon plus beau sourire, cela a dut luis faire peur car elle reculas. alors je luis dit, de ma voix la plus douce:

<<- n'ais pas peur, je me nomme Alex, est je suis gentil. quel-est ton nom?>>

elle me répondit du voix tremblante:

<<- je m'appelle Fleur, tu ne vas pas me manger?
- non, tes trop vieille, je ne mange que les bébé! et puis tu as quel âge? moi j'ais 14 ans!  plaisantai-je.
- je suis pas vielle, j'ais que 8 ans! je suis toujours pas asses vielle pour toi?
- tu veux que je te mange?
- non!
- j'avais l'imprétion que tu voulais allais dans mon estomac!
- je ne risque rien avec toi?
- aucun risque de ma part! j'aurais encore plus de cauchemars si je tuer une gamine de 8 ans...
- "encore plus"?
- chaque nuit je fait des cauchemars... j'ais vue une amie se faire tuer... puis mes parent sont mort...>>

  juste en pensent a la mort d'Athéna et a mes mes parent qui sont six pied sous terre, j'étais au bord des larme.

elle le remarqua, car elle s'approchas et me fit un gros câlin compatissant. je lui rendit sont câlin.

<<- cela fait bizarre de faire un câlin a un T-rex orange avec une armure...>> dit-elle.

  nous restons la, chaqu'un dans les bras de l'autre, a nous faire un câlin. ceci marqua le début de notre amitié.

CHAPITRE 11: EMBUSCADE LOUPÉ

  il été tard, nous décidâmes de faire un campement à l'endroit où nous étions. nous étions obliger de dormir a la belle-étoile car nous n'avions rien pour faire un toit, encore moins des mur.


  la nuit étant fraîche, Fleur s'endormie sur moi. je monter la garde, mes yeux vert émeraude scruter l'obscurité comme si je m'attendais a voir un monstre en sortir pour manger la petite.


  en la détaillent bien, elle portait un T-short blanc avec des motif de fleur rose fuchsia, un short et des  basket  assortie. elle avais des yeux et de long cheveux noir et étais blanche de peaux.


  la nuit avait étais calme, nous partîmes au petit jour pour trouver un déjeuné comestible. Yuki, elle, brouter l'herbe, mais pour les humain, enfin, un T-rex orange et une humaine, c'étais pas la même chose...

heureusement, il y avait pas loin un cour d'eau poissonneux, alors nous nous mîmes à pêché.

les poisson ne mordait pas, alors je me suis mis a canarder le cour d'eaux avec mon "baby flame". cela avait mieux fonctions que la pêche... "traditionnel?" car on avait une dizaine de petit poisson chacun que l'ont dévora sans attendre un segonde.

je voulait voir mes amis woodmon, alors, nous décidions de leurs rendre une petite visite. 

je ne m’attendait pas a se qui ont essayais de nous faire.

donc, nous nous aventurions dans la lisière de la forêt, inconscient. nous nous approchons du camp des woodmon, quand, soudain, nous nous fîmes attaquer par des woodmon.

excité par le combat, j'allais me jeté cors et âme dans la bagarre. mais ces woodmon-là était des compagnons de guerre, difficile de les combattre sans remord. alors je dit tout calme, seul mes yeux montrer mon excitation:

<<-pourquoi nous devons nous battre, je suis un allié!
-heuuuu...>>

il discuta ensemble, je n'est rien entendu. 

<<-c'est vraie que des agumon en armure en n'en croise pas souvent. d'après des rumeur il n'y en a que un seul, et il est très vagabond d'ailleurs il est aussi appeler le vagabond nocturne!
-c'est vraie! si vous voulez demander a seigneur Jureimon!
-on vas demander, toi et tes... compagnons vous venait avec nous!>>

_________________
avatar
agumon
fondateur en chefs
fondateur en chefs

Messages : 154
Date d'inscription : 30/06/2015

Feuille de personnage
personnage: Éléna, Travago
perso et double perso:
perso et double personom partenaire
premier personnage Éléna, Travagokoromon (baby II)
2 ème personnage Alex, blakcwolfgazimon (disciple)
3 ème
4 ème
5 ème
6 ème

vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur http://digitalworldadventur.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum